Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin - Laure Allard-D'Adesky & Fanny Bernard

Chère voisine, je vous rappelle que vous ne vivez pas seule dans cet immeuble.
Le voisin est un être râleur, intolérant et, dans le pire des cas, aigri  : c’est un fait avéré et bien connu de tous. Le nouveau voisin de Sylvie, lui, est un spécimen particulièrement désagréable. Resté à l’état sauvage, cet individu n’a visiblement jamais appris les bases élémentaires de tout être civilisé. Déjà, il communique avec elle par lettres alors qu’un seul étage les sépare. Ensuite, il la traite de pachyderme et propose de lui offrir en cadeau de bienvenue… une paire de charentaises. Ça tombe bien, car Sylvie n’est pas vraiment une voisine comme les autres elle non plus…
Le titre m'a tout de suite attirée. J'avais envie d'une comédie romantique donc je me suis laissé convaincre.
 
Henri est un écrivain dont la popularité ne cesse de croître. Il aime manier les mots et le fait avec beaucoup de talent. Il décide donc d'utiliser ce mode de communication écrite pour "souhaiter la malvenue" à sa nouvelle voisine du dessus : Sylvie.
S'en suit une étrange correspondance entre deux êtres assez singuliers qui va, sans le savoir, changer la face de leurs mondes respectifs.
 
Il s'agit d'un roman épistolaire et je reconnais avoir ressenti cette attente entre deux de leurs lettres. La narration est omnisciente et à la troisième personne mais je pense que c'était le choix le plus judicieux puisque nos deux protagonistes ont droit à la parole à chaque lettre et cette narration m'a semblé renforcer le pouvoir de leurs courriers.
C'est un livre emprunt de maturité de par l'âge de nos héros mais également dans leur relation. 
 
J'ai bien aimé cette romance même si elle n'est pas ce à quoi je m'attendais. Je m'imaginais plus de situations ou d'échanges rocambolesques. Pas d'humour potache ici, ni de blagues graveleuses. Seulement des imbroglios et des parcours de vie, bien que bien engagés, qui prennent un nouveau tournant. Ce n'est finalement pas une chose négative. Cette lecture m'a permise de sortir des sentiers battus par rapport aux histoires que je lis habituellement. Je n'en deviendrai pas friande mais c'est toujours agréable de quitter son petit confort de temps à autre.
La finalité du roman est belle et rappelle que l'être humain, bien qu'imparfait, a toujours eu en lui cette capacité d'évoluer et son libre arbitre.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site