Love and Hope #1 Megan - Julie Dauge

Depuis ses 15 ans, Megan est une jeune fille discrète, solitaire et méfiante. Surmontant un passé dont elle refuse de parler, elle part faire sa deuxième année universitaire dans une nouvelle ville dans l'espoir de mener une vie tranquille et solitaire.
Malheureusement pour elle, dès le premier jour, elle remet à sa place un étudiant particulièrement insolent... sans savoir qu'il s'agit de Tirell McFinay, l'un des footballeurs les plus populaires de l'université. Comme le hasard fait bien les choses, Megan se voit obligée d'écrire une romance érotique avec lui pour un devoir !
Complètement tombé sous son charme, Tirell ne comprend pas pourquoi elle le fuit et ne répond pas à ses avances, ni pourquoi elle semble aussi craintive en sa présence. D'ailleurs comment expliquer les crises d'angoisse qu'il semble provoquer chez elle ?
Ce que Tirell ignore, c'est que Megan a un passé plus douloureux qu'il n'y paraît. Il lui faudra faire preuve de patience, pour percer ses défenses et vaincre ses craintes. De son côté, Megan devra faire des efforts, pour laisser derrière elle les terribles souvenirs qui s'accrochent à elle, afin de s'ouvrir à l'amour et à la bienveillance du footballeur.
Petit à petit, au même rythme que leur devoir de littérature, leur romance s'écrit... À travers les mots, ils parviendront à se dévoiler pour surmonter tous les obstacles qui se mettent sur le chemin de leur amour.
Cette couverture est démente. Cette jeune femme aux yeux si troublants, je n'ai pas pu résister à vouloir découvrir son histoire, surtout que j'adore les romances sur fond de campus universitaires.
 
J'ai donc fait la rencontre de Megan, une jeune femme de 20 ans étudiante en droit et super mal dans sa peau. Le jour de la rentrée, elle tombe littéralement sur l'archétype même du sportif universitaire sexy :Tirell. Il a beau user de ses charmes habituels, Megan ne se laisse pas faire et va montrer les crocs. D'abord décontenancé, Tirell est avant tout un compétiteur dans l'âme et il y voit un nouveau défi : revoir la fille aux yeux si intenses.
Et le destin va jouer en à sa faveur grâce au prof le plus étrange de la fac...
 
J'ai lu beaucoup de romances se déroulant dans des campus. Alors je deviens difficile à convaincre...mais Julie Dauge a réussi haut la main. J'ai dévoré son roman et j'ai eu beaucoup de mal à m'en détacher. Seule la nuit et l'heure avancée ont pu m'en détourner, et contre mon gré. 
Alors qu'est-ce que ce livre a de différent des autres? Qu'est-ce qui a pu me happer à ce point? Selon moi, c'est la raison de leur rapprochement forcé. J'ai vraiment adoré leurs échanges écrits (de toutes sortes), c'était à la fois original et d'une grande intensité. Cela crée un lien très fort entre eux. Et il ne va que croître au fil des pages. 
L'écriture est fluide et addictive. Elle est à deux voix, c'est ma narration de prédilection car j'aime connaître le point de vue des principaux intéressés. Et l'auteure l'a parfaitement exploité pour nous offrir une histoire bouleversante.
Le passé de Megan est affligeant mais il a fait d'elle une vraie battante. Elle force mon admiration. Quant à Tirell, il m'a profondément touchée par sa bienveillance. Un mec comme ça, impossible de ne pas tomber amoureuse de lui. Il est parfait en tous points.
 
J'aime être surprise dans mes lectures et Julie Dauge m'a prise au dépourvu vers la fin. Incroyable rebondissement!
 
Les amis de Tirell sont très attachants et on a envie de passer des soirées avec eux. On rêve tous d'avoir des amis si présents. Quant à notre petite Ether, j'adore son énergie et j'ai vraiment hâte de découvrir sa propre histoire. Réponse dans quelques jours...!

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site