Visions #1 - Kim Harrington

«Mon nom est Claire Fern et je suis extralucide. Mon frère est médium. Et ma mère télépathe.  A Eastport, station balnéaire de Cape Cod, les touristes nous adorent. Mais les gens d'ici nous méprisent.»

 

Lorsque Victoria, une très belle adolescente, est retrouvée assassinée, Claire se retrouve malgré elle étroitement mêlée à l'enquête, avec Gabriel, le beau et ténébreux fils du nouvel inspecteur de police !    

Un résumé plus que succinct...et pourtant cela a suffi à éveiller ma curiosité. 

 

Claire Fern vient d'une famille "spéciale". Elle a des visions d'événements passés en touchant des objets, son frère peut communiquer avec les défunts, et sa mère lit dans les pensées. Alors, même si toute la ville les trouve étrange, ils font la joie des touristes qui viennent les voir pour une "lecture".

Claire a du mal à accepter cette stigmatisation. Alors quand on lui demande son aide officieuse pour élucider un meurtre, elle dit oui tout de suite. 

Une certaine Victoria a été assassinée et l'enquête va s'avérer bien plus complexe qu'il n'y paraissait à première vue. Viennent s'ajouter divers protagonistes, dont Justin l'ex de Claire, Gabriel le fils très sexy du nouvel inspecteur de police, Tiffany la pimbêche du lycée, Perry le frère de notre héroïne, Stephen issu d'une riche famille politicienne, une voyante toute fraîchement débarquée en ville...

 

Ce roman est écrit selon le point de vue de Claire exclusivement. Cela ne m'a pas gêné car cela nous permet de vivre l'enquête selon son propre regard. On avance au même rythme qu'elle.

La romance n'est pas au centre du roman, l'intrigue policière prenant la place de choix. Pourtant, la fin de l'histoire nous laisse tout de même dans l'attente de quelque chose dans la situation sentimentale de Claire...réponse dans Perception, le tome 2, je l'espère.

 

Pour en revenir à notre intrigue, elle est assez complexe et il me paraît difficile, à moins d'être un crack au Cluedo, de deviner qui est le meurtrier. Je n'avais pas imaginé un tel dénouement.

 

Ce livre se lit facilement, la police et les marges sont assez grosses, ce qui fait qu'on arrive vite au bout des 268 pages. C'est un roman sympa et qui m'a plu par son thème original. J'aurais tout de même aimé un peu plus de romance. Et c'est justement pour cette raison que je compte lire la suite, la prédiction de Mme Maslov m'intrigue trop...

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017 

compteur pour site