Le Grand Nord #2 Ancrage - Sarina Bowen

Jude a tout perdu un jour de printemps, lorsqu' au volant de sa voiture, il a percuté un pommier tuant un homme. Ancien détenu qui soigne sa toxicomanie, il n'a d'autre issue que de retourner dans sa ville de Colebury dans le Vermont, seul endroit où il peut trouver du travail.
Après une absence de trois ans, Sophie est stupéfaite de la réapparition de l'homme qui a tué son frère et brisé son cœur. Elle mesure aussi combien le voyou qui était amoureux d'elle a changé. Jamais il n'aurait fait du bénévolat dans les cuisines de l'église. Mais dans une petite ville où l'amour interdit est une loi en soi, personne ne tolérerait que Sophie et Jude se remettent ensemble, encore moins le père de Sophie qui se trouve être chef de la police.
Tout s'oppose à leur amour. Un amour impossible autorise-t-il l'espoir d'une seconde chance ? 
Une histoire sombre et déchirante qui vous brisera le cœur puis en recollera les morceaux.
Comme cela est précisé sur la 4e de couverture, chaque roman de la série Le Grand Nord peut être lu indépendamment des autres. Toutefois, je vous le déconseille parce que c'est grâce au tome 1, Amertume, que j'ai découvert Jude, une partie de son passé, mais surtout que je me suis attachée à lui. Si j'avais commencé par Ancrage, je pense que je n'aurais pas autant apprécié ma lecture. De plus, le lien fort créé avec la famille Shipley est à mon sens un élément capital et on ne peut pas le comprendre sans avoir lu le tome précédent.
 
On retrouve donc Jude, à sa sortie de prison, 3 ans après avoir vu sa vie se briser après en avoir enlevé une autre. Il revient chez lui, chez son père, après la fin de saison chez les Shipley. N'ayant aucune chance de trouver un job après sa condamnation, il reprend du service dans le garage automobile de son père.  Son seul but désormais : se faire oublier de tous. Sauf que Sophie ne l'a jamais oublié et que quand elle tombe sur lui par hasard, tous ses sentiments refont surface. Mais elle n'a pas le droit. Il s'agit du meurtrier de son frère, et sa famille se charge de lui rappeler tous les jours depuis l'accident...
 
Autant Amertume avait une ambiance lumineuse, gorgée de soleil et de nature, autant j'ai trouvé Ancrage sombre et froid. Deux ambiances diamétralement opposées mais qui pourtant reflètent si bien la personnalité de chacun des héros. Jude a vécu l'enfer avant, pendant et après l'accident. Il est sorti de prison mais sa pénitence se poursuit jour après jour. Tel Sisyphe, il porte la lourde peine jusqu'au coucher du soleil et doit recommencer dès son lever. 
Jude et Sophie se partagent la narration. On voit à quel point c'est impossible pour eux de ne pas être ensemble, leur attirance étant si puissante. Tout comme Jude, on a l'impression une bonne partie du roman qu'il ne s'en sortira pas, qu'il va finir par craquer. Mais c'était sans compter sur l'amour indéfectible de Sophie. C'est un roc cette fille! Et elle ira jusqu'au bout. Quand l'intrigue se pose et commence à se dénouer, c'est la partie que j'ai préféré. La quête de la vérité m'a fait dévorer les pages à une vitesse folle. Moi aussi, comme Sophie, j'ai senti l'espoir renaître.
 
Je n'arrive pas à définir si j'ai préféré Amertume ou Ancrage. Ils sont complémentaires et ont chacun leur propre univers. En revanche, j'ai une certitude : je veux en savoir plus sur notre Zachariah. Il est toujours aussi mystérieux et j'ai hâte de découvrir pourquoi dans le prochain tome, Secrets.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017