Island Fever - Helena Hunting

 

Avant tout chose je remercie CITY EDITIONS pour ce service presse.

Amalie Whitfield vient d’épouser Armstrong Moorehead, le fils du PDG de Moorehead Media, l'entreprise pour laquelle elle travaille. Après quelques échecs sentimentaux, elle pense avoir enfin trouver le mari parfait et la stabilité qu’elle recherchait.

 

Seulement quelques heures après avoir dit oui, le mariage vire au fiasco. Amalie a le cœur brisé et est complètement désemparée. Sur les conseils de sa meilleure amie Ruby, elle décide de fuir à Bora Bora, l’endroit où devait normalement se dérouler sa lune de miel afin de prendre du recul. C’est à l’aéroport qu’elle découvre que Lexington, le cousin d'Armstrong, est du voyage. Lui y va pour raison professionnelle mais il pourrait bien l’aider aussi à oublier le désastre de sa vie…

 

Ne dit-on pas que :

« ce qui se passe à Bora Bora reste à Bora Bora ? »

 

Island Fever est une histoire bourrée d’humour et de situations cocasses qui m’a fait passer un excellent moment de lecture. Amalie ou « Anarchie Amie » est une miss catastrophe à la sauce Bridget Jones. Elle se retrouve dans une situation qu’on ne souhaiterait à personne (même pas à sa pire ennemie!) et décide que plus aucun homme ne profitera d’elle dorénavant. Elle est prête à faire ressortir la vraie « Amie » lors de ce voyage à Bora Bora et ça ne sera pas de tout repos.

 

Lexington lui est déterminé à être un gentleman et à ne pas profiter de la vulnérabilité d'Amalie en dépit de son attirance pour elle. Mais, avouons-le, Lex n'a aucune chance contre Amie qui est drôle, sexy, sans inhibition, et déterminée à obtenir ce qu’elle veut (si vous voyez où je veux en venir).

 

Quand vous ajoutez à cela le cadre romantique de Bora Bora et l'attraction mutuelle de ces deux héros, vous avez le condensé parfait de la romance comme je l'aime.

 

Amalie et Lexington forment un couple qui fait rêver. Leur alchimie est magnifique et ils sont si mignons ensemble mais ils sont aussi conscients que leur histoire est éphémère.

 

En résumé, j’ai adoré cette lecture. Elle est fun et addictive. Je l’ai lue en seulement quelques heures tant elle m’a captivée. Helena Hunting nous prouve une fois de plus son talent et sa capacité à jongler entre le tragique et l’humour, tout cela en quelques lignes. Alors embarquez vite pour Bora Bora !


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017