Wait for you #1 Jeu de patience - Jennifer L. Armentrout

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien rien, excepté peut-être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à ressurgir…
Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?
J'ai découvert ce roman en 2014, quand je suis devenue une accro à la lecture. Je venais de finir Indécent de Colleen Hoover et la couverture de Jeu de patience était dans le même style. Le résumé m'avait tout de suite convaincue. Les tomes 1.5 et 4.5 sont sortis cette semaine alors j'ai décidé de me faire la série complète pendant mes vacances.
 
C'est Avery qui est notre narratrice tout au long du récit. C'est une jeune femme de 19 ans qui entre à la fac. Dès le début, on comprend qu'elle veut se faire discrète. Comme elle n'habite pas sur le campus, elle se fait prendre de court par la circulation le tout premier jour et essaie de combler son retard une fois garée. Elle a presqu'atteint son but lorsqu'elle se prend un mur vivant : Cameron Hamilton. Après cette rencontre fracassante, le destin va les faire se recroiser et entre eux va naître une relation amicale. Elle pourrait devenir bien plus que ça mais Avery n'a pas traversé la moitié des Etats-Unis pour rien. Ses bagages sont lourds de passé et ont laissé des traces. Que lui est-il arrivé? Cam sera-t-il assez patient pour qu'elle s'ouvre enfin à lui?
 
Quel plaisir de retrouver Avery et Cam! Quatre ans ont passé depuis ma première lecture et ils n'ont pas pris une ride malgré tous les romans que j'ai pu lire depuis! J'ai dévoré ce roman avec autant de passion. Vu le titre et le nombre de pages (446), on pourrait craindre certaines longueurs mais il n'en est rien. C'est addictif et on a beaucoup de mal à poser son livre. Le personnage de Cam est juste parfait. Il reste à ce jour un de mes préférés. Il est tellement adorable tout en ayant ce côté espiègle qui nous fait fondre. Avery est plus complexe mais comment le lui reprocher? Quel sombre passé! L'auteure nous annonce la couleur dès les premières pages mais va nous distiller les informations au compte-gouttes. On s'attend bien évidemment à un truc moche mais la réalité est encore pire qu'on ne l'aurait pensé.
L'écriture de Jennifer Armentrout est belle, fluide et prenante. Elle sait retranscrire les émotions avec beaucoup de finesse.
Je suis fan des romances sur fond de campus universitaire depuis mes premières lectures. Non pas que je rêve de petits étudiants sexy la nuit (même si j'avoue que Cam a de quoi me faire fantasmer!) mais il y a toujours ou presque un thème de société qui y est abordé. Et je me plais à croire que si ces histoires peuvent aider ne serait-ce qu'une personne à se délier de secrets tel que celui d'Avery, alors ce sera une belle victoire.
 
Le tome 1.5, Jeu de confiance, va nous permettre de connaître les pensées de Cam car il va nous y raconter sa version. L'auteure en avait fait un personnage assez ouvert pour qu'il se confie et soit d'une grande franchise. Toutefois, on a envie d'en savoir plus sur ses ressentis et Jennifer Armentrout nous offre l'occasion rêvée avec ce roman. Je n'ai qu'une appréhension: ne pas avoir l'impression de relire la même histoire mot pour mot. Je vous dis cela très bientôt!

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017