Une toute dernière fois - Emma Green

Après avoir tant entendu parler de  Jeux insolents, Jeux interdits, Jeux imprudents, et après avoir lu les chroniques de Miss Fifty, je ne pouvais pas passer à côté de cette saga qui m’a totalement transportée !

Je tiens donc à dire un immense merci au Éditions addictives pour ce merveilleux service presse.

De tome en tome, Emma Green ont su nous en faire voir de toutes les couleurs, leur imagination est débordante et, quand on ne s’y attend plus, elles nous sortent de nouveaux rebondissements de leurs plume magique !


Dans « Une toute dernière fois », nos auteures nous surprennent de nouveau, mais différemment. Contrairement au premier tome, ici nous retrouvons, pour ma plus grande joie, la narration à deux voix et pas n’importe lesquelles, celles de nos tendres et torturés Harry Quinn et June Castillo.De quoi nous mettre en joie dès les premiers chapitres ! Il m’est difficile de détailler ce dernier tome au risque de vous spolier. Je préfère donc vous donner mon ressent.

Mais quelle joie de retrouver ces protagonistes qui ont été chers à mon cœur, rappelez-vous jeux imprudents s'était terminé sur une fin rocambolesque qui laissait présager une nouvelle histoire pleine de suspense. Mais je n’ai pas seulement été heureuse de retrouver June et Harry, n’oublions pas Tristan, Liv, Lily-sue, Bettie-Sue, Baxter, Dexter qui ont su me faire rire entre mes larmes, et même Sienna pour qui j’ai réussi finalement à ressentir énormément de compassion ... D’autres font leur apparition tels que Cole et Athena que je n’ai pas appréciés dès le départ !

 

Les auteures nous embarquent dans une suite logique qui nous surprend et nous émeut dès les premiers chapitres. J’ai à plusieurs reprises tenté de me mettre à la place de Harry ou June. Chacun a ses souffrances et ses doutes et nous les comprenons et ne pouvons prendre en aucun cas parti, ni pour l’un ni pour l’autre. J’ai rarement ressenti ce genre d’émotion, d’ailleurs ma chronique est hachurée de larmes tellement j’ai du mal à réaliser que celui-ci est bel et bien le dernier, et quelle fin ! Une fois commencé, impossible de m’arrêter, j’ai eu l’impression que durant toute ma lecture j’ai retenu mon souffle.

 

Je quitte Key West le cœur lourd. Cette île n’a pas seulement été un refuge

et un paradis pour nos protagonistes, elle l'a été pour nous lectrices également !

Merci aux auteures de nous avoir fait tant vibrer, rire, pleurer,

frissonner et rager entre chaque tome !


Si vous ne vous êtes pas encore lancée dans cette sublime saga,

c’est à commencer de TOUTE URGENCE !

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017