Tout peut arriver (ou presque) - Sonia Dagotor

A l'issue d'un entretien d'embauche, Élisa erre dans la rue du Faubourg-Poissonnière, connue pour ses nombreux magasins de robes de mariée. Face à la robe de ses rêves, elle décide qu'elle n'attendra pas que son compagnon lui fasse sa demande. C'est elle qui la fera !
Alors qu'elle passe la soirée à imaginer ses noces, son futur mari rentre à l'aube, couvert de traces de rouge à lèvres.
Une dispute éclate et Élisa s'en va. C'est ainsi qu'elle s'embarque dans une aventure improvisée, dans laquelle tout peut arriver ou presque.
J'ai découvert Sonia Dagotor avec son roman "Un anniversaire au poil". C'était frais et fun.
J'ai eu la chance de rencontrer cette auteure au salon Livré Paris en mars et sa bonne humeur est assez contagieuse. Elle dédicaçait son nouveau livre "Tout peut arriver (ou presque)" et j'avais très envie de retrouver sa plume légère et enjouée. Alors oui nous sommes en juin mais ma vie de book addict est bien remplie!
 
J'ai donc ouvert le livre et fait la connaissance d'Elisa. Cette jeune femme de 24 ans vit avec son chéri David depuis 4 ans. Elle a envie de voir leur relation évoluer et se décide à prendre les choses en mains : elle va le demander en mariage! Mais tout c'était avant qu'il rentre de soirée complètement saoul et plein de traces de rouge à lèvres....dix minutes plus tard, la voici en train de quitter l'appartement, un sac à dos et quelques centaines d'euros pour seul bagage. Où va-t-elle? Elisa l'ignore mais peut-être que la vie est une succession d'événements qui ont pour but de nous conduire où nous devons aller...
 
J'avais besoin d'air dans mes lectures. Ce livre me paraissait donc parfait. Connaissant la plume de Sonia Dagotor, je m'attendais à de la légèreté, de l'humour. Et c'est ce que j'ai trouvé...mais pas que! Bien qu'Elisa se retrouve toujours dans des situations assez rocambolesques et que dans ma vie je ne fasse pas des rencontres aussi insolites au gré de mes déplacements, j'ai eu envie d'y croire. J'ai eu envie de me retrouver d'un lieu à un autre, toujours par un inédit concours de circonstances, j'ai eu envie de me laisser porter par son histoire. Et j'y ai finalement trouvé une philosophie très touchante: on ne croit plus assez en la nature humaine de nos jours. L'homme est peut-être capable du pire mais il peut aussi créer le meilleur. Les relations peuvent être simples et sincères, quelque soit le temps que ces personnes passeront pas dans notre vie. Elisa avait besoin de ce road trip pour se retrouver et savoir ce qu'elle veut réellement. Et je pense qu'on a tous besoin de prendre du recul a un moment donné pour mieux avancer. Alors non, on n'est pas obligé de partir à l'aveugle loin de tout, mais prendre du temps pour soi ne sera jamais du temps perdu à mon sens.
Merci Sonia pour cette belle réflexion sur la vie.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017