The Ivy Years #5 L'Heure de gloire - Sarina Bowen

Lianne Challice, en première année à l’Université de Harkness, est connue par des millions de fans comme la Princesse Vindi. Mais il arrive parfois qu’une sorcière du grand écran ait simplement envie de raccrocher sa baguette, d’envoyer balader son impresario et de devenir une étudiante comme les autres. Dommage que les choses ne soient pas aussi simples. Sa vie n’a jamais été normale. Elle n’est plus retournée à l’école depuis la maternelle. Et la moindre relation est bien trop risquée pour elle – le dernier garçon qu’elle a embrassé a vendu leur histoire à un tabloïd anglais. Pourtant, elle ne peut résister à l’envie de se rapprocher de Daniel Trevi, surnommé DJ, le garçon aussi beau que ténébreux qui accomplit des merveilles aux platines de la patinoire pendant les matchs de hockey. Quelque chose dans ses yeux noirs l’ensorcelle, et elle est déterminée à en savoir plus. DJ est un génie pour exprimer l’humeur d’une foule par des extraits musicaux de dix secondes. Il lui suffit d’un clic et d’un enchaînement pour transmettre espoir, frisson et exaltation à six mille supporters en délire. Malheureusement, son cursus universitaire s’apprête à connaître la même interruption brutale que l’une de ses chansons. Il ne peut pas se rapprocher de Lianne, et il ne peut pas lui expliquer pourquoi. Quant au fait qu’elle semble s’intéresser à lui ? À peine croyable…
Quel plaisir de retrouver l'université de Harkness et son équipe de hockey sur glace! L'univers qu'a créé Sarina Bowen me fascine depuis le premier tome de la série The Ivy Years. Chaque opus garde l'empreinte et l'ambiance du campus mais a son propre thème. L'Heure de Gloire ne déroge pas à la règle...
Dans ce cinquième tome, on retrouve Lianne. Vous la connaissez, c'est la voisine de chambre de notre Bella (tome 4), notre star de cinéma, ultra douée en informatique. Lors d'une soirée à la pizzeria QG de l'équipe de hockey, Bella insiste pour que Lianne vienne avec elle et sorte un peu de sa tanière. Il faut dire que lorsqu'elle a décidé d'entrer à l'université, elle ne pensait que le regard des autres étudiants serait un tel poids de par sa célébrité. Une fois sur place, elle croise à nouveau le chemin de DJ, le frère de Trevi. Réalisant qu'ils ont une culture musicale commune, la conversation bat son plein. Cette soirée se termine plutôt bien...Mais les choses ne sont pas aussi simples. DJ est sur la sellette et sa place à Harkness est menacée. Alors entre une star traquée par les paparazzis et un jeune étudiant tourmenté par une sombre calomnie, vont-ils pouvoir laisser libre cours à leur attirance?
Je vais être franche. Ce n'est pas mon tome préféré. Je n'ai pas ressenti autant d'engouement dans ma lecture que les tomes précédents. Malgré tout, je mentirais si je disais que je n'ai pas aimé. Bien sûr que j'ai adoré retourner à Harkness et retrouver toute la bande. L'histoire de DJ et de Lianne est plus sur la réserve, tout comme le sont ces deux personnages. Leur situation actuelle les empêche de s'ouvrir pleinement et ils en souffrent. Voilà probablement pourquoi je n'ai pas ressenti la même passion que pour la reste de la série. Ils restent des personnages attachants et ce sont de vrais gentils.
Le thème abordé par Sarina cette fois est un sujet auquel on ne pense pas forcément. Le harcèlement sexuel touche beaucoup d'étudiants hélas mais je n'avais pas imaginé cet autre versant et surtout le positionnement que doit prendre l'établissement dans lequel les faits se produisent. 
De plus, l'auteure nous offre à voir l'envers du décor de la célébrité, et il n'est pas aussi glorieux qu'on pourrait le croire. Lianne vit dans un monde que je n'envie pas. On ressent qu'elle-même n'aime pas cette facette et continue parce que la comédie est sa passion. J'ai beaucoup aimé que ce ne soit pas une starlette écervelée et son côté geek accentue ce contraste. On ressent également la détresse de DJ face à toute cette histoire. Il se sent abattu. Sarina a ce don de nous faire partager avec force et sincérité les émotions que vivent ses personnages.
J'ai hâte et surtout j'espère que les tomes 2.5 et 5.5 seront publiés en version française. Avec Sarina, j'en veux toujours plus !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    RIMETZ ANNE SOPHIE (mercredi, 16 mai 2018 13:56)

    Excellent résumé Words or love. Je viens de le finir à l'instant et c'est exactement le même ressenti.

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017