Compass #1 Heaven - Soleano Rodrigues

« Fuir pour dissimuler ses secrets, il n'y avait que ça à faire... »

À 17 ans, Heaven est une adolescente comme les autres, amoureuse et heureuse malgré ce lourd secret qui pèse sur ses épaules. Mais un jour, tout bascule, la forçant à fuir tout ce qui la définit, y compris celui qui fait battre son cœur. 
Sept ans plus tard, elle n'est plus la même, et elle se reconstruit jour après jour auprès de Drew, sans jamais y parvenir complètement.

Il est toujours présent, là, quelque part dans ses rêves.

Alors, à l'heure où le jour et la nuit se croisent, son passé et son présent se heurtent violemment lorsque ses yeux rencontrent à nouveau les siens. Le retour de cet homme va raviver de bien vieilles et douloureuses blessures, mettant en péril le fragile équilibre de cette nouvelle vie ... 
Amour ou désir ? Raison ou folie ? Heaven va devoir faire des choix, qui s'avéreront bien plus compliqués qu'elle ne le pensait. 
Rien n'est simple lorsque les sentiments ressurgissent. Encore moins quand ces sentiments menacent de révéler au grand jour des secrets qu'elle s'efforce de garder enfouis depuis tant d'années ...

« Un premier amour ne se remplace jamais... »
Honoré de Balzac.
Merci à Soleano Rodrigues pour ce service presse.
 
La couverture est la première impression qu'on a d'un livre. Elle n'est pas forcément le reflet du contenu mais celle de Compass est juste magnifique et m'a donné d'emblée l'envie de me plonger dans l'histoire de Heaven et de Jared.
 
Heaven est une jeune française qui a déménagé il y a 7 ans aux États-Unis. Elle travaille, a son appart et un homme dans sa vie. Bref, tout va bien. Un soir au pub, son chéri Drew doit lui présenter un de ses amis proches venu de France lui aussi et qui va vivre quelques temps chez Heaven. Mais quand elle croise le regard de son futur colocataire, Heaven sent son cœur arrêter de battre...ou plutôt s'emballer à vive allure, elle ne sait plus trop. Cet inconnu n'en est pas un. C'est Jared, son grand amour qu'elle a abandonné du jour au lendemain... Jared lui aussi reste sans voix devant celle qui lui a brisé le cœur, le laissant en miettes.
 
Pourquoi est-elle partie sans laisser de traces ou de mot il y a 7 ans? Pourquoi son cœur semble faire écho à celui de Heaven malgré sa colère? Va-t-il réussir à surmonter ce coup machiavélique du destin?
 
Dès les premières lignes, je me suis laissée emporter par l'histoire de Heaven. Se retrouver nez à nez avec son passé alors qu'elle a tout fait pour le fuir est un terrible coup du sort...elle qui pensait avoir tourné la page. Ce qui rend vite accro à cette lecture, ce sont les secrets que nous cachent Heaven. Rapidement, on sait que son exil n'a pas été un choix mais s'est imposé à elle. L'auteure nous livre des pièces du puzzle au fil des pages mais sans nous donner la boîte avec le modèle sur le couvercle. On reste dans le flou, on enrage de ne pas comprendre et au final on avale les chapitres sans s'en rendre compte.
Puis il y a Jared. C'est un personnage torturé que la vie n'a jamais épargné. Il est rebelle et cinglant mais pourtant si attachant. Impossible de ne pas l'adorer même quand il est blessant envers Heaven. J'ai eu beaucoup de compassion pour lui. Peut-être parce qu'on comprend que ce n'est qu'une façade quand on voit sa dévotion pour ses amis ou sa famille.
 
J'avoue m'être un peu lassée en milieu de lecture par la relation "fuis-moi, suis-moi" entre Heaven et Jared. Les secrets de Heaven ont rendu ce personnage un peu pénible mais ensuite l'histoire prend un nouveau souffle quand les pièces du puzzle commencent à s'imbriquer les unes aux autres. J'ai été à nouveau happée par l'histoire lors des révélations, et ça a continué tout le dénouement...
 
...Et là, ce que je déteste le plus dans ma vie de lectrice est arrivé...ces deux mots que je hais plus que tout : À suivre... (oui oui, avec les trois petits points derrière!). Je vais devoir prendre mon mal en patience jusqu'à la sortie du tome 2... je vais en profiter pour maudire Soleano Rodrigues d'avoir été si cruelle, ça m'occupera entre deux romans 😉
 
Juste pour en revenir à la couverture, certaines fois on ne comprend pas trop le sens des illustrations choisies par rapport au roman. Mais là ce toboggan et ce parc, c'est juste parfait, surtout avec le ton sepia qui pour moi est symbole de souvenirs.
 
Pour conclure mon avis, je tiens à féliciter l'auteure d'avoir autant évolué dans son écriture depuis son premier et précédent roman, Loving can hurt. Elle a gagné en profondeur autant par rapport à l'histoire qu'aux personnages. Un grand bravo.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Orlane (jeudi, 03 mai 2018 11:33)

    Merci beaucoup pour tous tes compliments sur la couverture, je suis énormément touché et heureuse de voir qu'elle puisse plaire autant, j'ai eu une chance incroyable de colaborer avec Solenne et je suis ravie de voir que la couverture qui correspond autant au roman soit perçu par les lectrices.
    Merci :-D

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017