(IM)PARFAIT - Emma Green

  Je tiens à remercier les Editions Addictives pour ce sublime

service presse. 

 

Après avoir parcouru les Etats-Unis, le duo Emma Green a décidé de revenir sur le territoire français avec Imparfait.

 

«Sous le ciel de Paris s’envole une chanson…Hum Hum» 

 

Vous l’aurez compris, PARIS est le décor de cette nouvelle histoire d’amour. 

 

 

Lhistoire

 

Juliette vient d’être mise à la porte par les huissiers mais alors qu’on pourrait s’attendre à la trouver au bord des larmes, notre jeune femme au look bohème préfère voir la vie du bon côté. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que ça lui arrive. Sa mère qui est à des milliers de kilomètres fuit le fisc français et malheureusement notre Juliette en subit les conséquences.

 

C’est en flânant dans le quartier de Montmartre qu’elle rencontre Suzanne. Cette retraitée coule des jours heureux dans son vieil hôtel et décide rapidement d’héberger Juliette. Entre elles le courant passe immédiatement. Juliette lui rappelle sa jeunesse, elle connait tous les vieux standards français et n’hésitent pas à pousser la chansonnette pour le plaisir de Suzanne.

 

Alors qu’elle commence à trouver ses marques, du bruit se fait entendre au dernier étage de l’hôtel jusqu’alors inhabité. Est-ce un cambrioleur ? Une bête ? Pour Juliette, la curiosité est trop grande. Mais voilà que se plante devant elle un jeune homme mystérieux et sombre : Lazlo, un prénom particulier pour une personne qui l’est tout autant. Il lui offre un accueil des plus glaciaux et lui fait comprendre qu’il ne faut pas le déranger. Il en faut plus à Juliette qu’un ours mal léché pour la faire renoncer surtout quand celui-ci est beau à se damner...

 

 

Mon avis

 

Mon Dieu quelle belle histoire !!!

 

J’ai adoré Imparfait du début à la fin. Ce trio m’a emportée immédiatement dans la vie rocambolesque de ce vieil hôtel situé dans l’un des quartiers de la capitale que j’affectionne le plus : Montmartre.

 

Juliette croque la vie à pleines dents, elle mène une vie insouciante et prône la positive attitude même si sa famille est quasi inexistante. Elle est une bouffée d’air frais à elle seule. Il est impossible de ne pas apprécier son personnage.

 

« Quand il me prend dans ses bras, qu’il me parle tout bas, je vois la vie en rose »

  

Lazlo lui est un héros taciturne et vraiment asocial. Malgré cela, il se révèle être un jeune homme blessé par la vie qui l’a contraint à se renfermer sur lui-même. Les auteures ont créé des personnages si différents l’un de l’autre qu’une fois réunis ils forment un ensemble ensorcelant.

 

« J’ai perdu la tête depuis que j’ai vu Suzette… »

 

Et puis arrive mon coup de cœur de ce trio, Suzanne ! J’ai adoré cette mamie désinvolte voir rock'n roll qui aime la vie et la rend plus jolie à ceux qui l’entourent. Elle trouve toujours les mots qu’il faut pour réconforter. Et c’est là qu’arrivent les larmes, car oui forcément c’est là que je me suis rendue compte que la mienne me manquait cruellement et que j’aurais donné n’importe quoi pour qu’elle me raconte elle aussi ses souvenirs.

 

 

Ce roman est truffé d’amour et de références musicales très éclectiques qui m’ont particulièrement plu. Du baume au cœur à l’état pur ! Il est inutile de comparer les histoires écrites par ces deux auteurs puisqu’elles ont toutes quelque chose d’unique. Mais celle-ci a un goût particulier, c’est une romance douce aux airs de guinguette concoctée avec beaucoup de tendresse et qui respire la joie de vivre. Les héros ont des faiblesses certes mais c’est en unissant leurs imperfections qu’ils forment un tout délicieusement et tendrement « IMPARFAIT ».

 

A glisser dans votre PAL sans l’ombre d’une hésitation !



Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017