Âmes Indociles Vol 6 - Emma M. Green

Tout d'abord je tiens à remercier les Editions Addictives et leur confiance 

pour ce service presse.

 

Voici mon avis...

  

(Attention si vous n’avez pas lu les précédents volumes vous risquez d’y découvrir des éléments importants)

 

Nous retrouvons notre héroïne plus tourmentée que jamais.

Dire que la vie n’a jamais été facile pour elle est un euphémisme mais si elle doit retenir une chose de ses souffrances, c’est qu’elle a toujours réussi à se relever.

 

Une énième fois, le destin se charge de noircir le joli tableau qui se profilait enfin. Callie souffre mais décide d’affronter la vie sous un nouvel œil en occultant le mauvais pour ne savourer que le meilleur.

 

Et si elle faisait fausse route ?

Et si elle avait enfin la vie dont elle rêve tant depuis des années ?

 

Notre Calliopé ne peut retenir ses larmes.

A vous de découvrir si elles sont de peine ou de joie...

 

C’est avec un énorme pincement au cœur que j’ai tourné dernière la page de ce volume.

Calliopé est un personnage avec lequel on ne s’ennuie jamais, sa répartie et sa joie de vivre sont communicatives même si à certains moments on a aussi envie de la consoler.

 

Et puis il y a Lennon qui nous fait tourner la tête, à la fois par ses actes et ses déclarations passionnées. Il a su dompter la vague Callie, l’apprivoiser et lui donner confiance, elle qui en manquait cruellement.

 

C’est un final comme j’aime en lire, surprenant, farfelu, dégoulinant de bonne humeur et d’amour.

 

Bien entendu, la famille LAZZARI est rassemblée pour achever cette histoire et c'est un énorme bonheur de retrouver tous les personnages auxquels je suis attachée.

 

Ces âmes tourmentées et indociles seront difficiles à oublier.

 

Alors merci Emma M. Green pour avoir une nouvelle fois réussi à me faire fondre d’amour pour la famille LAZZARI et pour ce final qui m'a mis les larmes aux yeux...

 

 

« E una ragazza »



Écrire commentaire

Commentaires: 0

Nombre de visites depuis le 1er Octobre 2017