Reborn #3 - Rachel Van Dyken

Reborn, c'est la série de Rachel Van Dyken dont je suis tombée amoureuse dès les premières pages du tome 1. Des personnages très attachants, imparfaits, mais tellement unis les uns aux autres. Après avoir vécu la maladie et le deuil dans les tomes précédents, Rachel nous offre un nouveau sujet tout aussi grave: le harcèlement.

 

Si vous avez lu Disaster et Toxic, vous savez qui est Lisa: l'ex coloc de Kiersten et la "cousine" de Gabe. Nous retrouvons donc dans ce tome son histoire. Elle a vécu une relation très complexe et destructrice avec un certain Taylor, juste avant de rentrer à la fac et qu'il mette fin à ses jours sous ses yeux. Cette histoire l'a marquée de manière indélébile, même si elle fait tout pour donner le change devant son entourage. Elle reçoit toujours des lettres de menace et fait tout pour fuir ce passé qui semble vouloir lui coller à la peau coûte que coûte. La peur est devenue sa routine.

 

Un nouveau prof de psycho arrive à l'université. Il s'agit de Tristan Blake. Elle ne le laisse pas du tout indifférent et cela risque d'entraver l'objectif qu'il s'est fixé...

 

Arrivera-t-il à se tenir à ce qu'il a convenu

ou la belle Lisa lui fera-t-elle perdre ses moyens?

 

Lisa pourra-t-elle un jour faire confiance après avoir vécu une relation si perverse par le passé?

 

Qui harcèle Lisa? Et pourquoi??

 

Comme toujours, la plume de Rachel Van Dyken est très prenante. J'ai dévoré ce tome comme les précédents. Les heures ont défilé, le soleil était couché depuis longtemps, mais impossible de lâcher ce livre. Il y a bien sûr une histoire d'amour complexe, voire interdite de par sa nature prof/élève. Mais il y a surtout une intrigue folle et des rebondissements auxquels je ne m'étais pas attendue. Je n'ai rien vu venir concernant le dénouement!

 

Lisa était si forte et indépendante dans Disaster... elle est en fait une championne de l'apparence. Elle est vraiment brisée sous cette carapace de fêtarde qu'elle s'est forgée. Quant à Tristan, comme le dit si bien l'auteure, il souffle le chaud et le froid. Il est difficile à cerner et j'avoue que quand il part dans ses réflexions psychologiques, on sent toute la complexité du personnage. Malgré tout, je l'ai autant apprécié. Il a su faire ses propres choix et regarder au delà des apparences. Leur histoire d'amour est inévitable. C'est une évidence entre eux.

 

J'ai été ravie aussi de pouvoir retrouver Wes, Kiersten, Gabe et Saylor. Je les adore tous et je suis heureuse de voir qu'ils nagent tous dans le bonheur après avoir connu tant de tumultes.

 

 

Je remercie l'auteure de m'avoir fait vivre de si belles romances tout en abordant des thèmes aussi lourds. Le personnage de Taylor à travers son journal est dépeint avec beaucoup de noirceur. C'est à la limite du supportable. Mais je pense qu'il n'y a pas d'exagération dans ses traits et son comportement.  Un vrai manipulateur peut adopter une attitude tellement perverse qu'il poussera sa victime à faire des choses insensées, à la tenir à sa merci sans l'y contraindre physiquement. Juste par le pouvoir des mots.

 

Tout comme Rachel Van Dyken, j'espère que ce roman pourra aider certaines victimes à vouloir enfin dire stop.


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

FOLLOW ME BACK

BLIND LOVE

DRIVEN #7

ABOVE ALL

BAD ROMANCE