FURIOUS RUSH - S.C. STEPHENS

L'avis de Galie

 

 

Mon chéri est motard et, forcément, le moto GP je connais! Il a donc été très facile pour moi de me plonger dans cet univers livresque.
C'est un monde très machiste, où les femmes n'ont leur place que pour tenir les parapluies au dessus des pilotes lors de l'installation sur la ligne de départ, et très courtement vêtues...ahhh ces hommes...


Bref, dès les premières lignes, on est immergé dans la vie de Mackenzie Cox. Elle est notre héroïne et tient le rôle de narratrice du roman dans son intégralité. Kenzie se bat depuis toute petite pour mériter sa place dans ce milieu. C'est une femme et, pour ajouter à sa difficulté de reconnaissance, son père n'est autre que Jordan Cox, le légendaire champion. Elle va enfin vivre son premier championnat...mais comme tout ne se passe jamais comme prévu, une rencontre risque de bouleverser sa vie bien chronométrée...

Cela fait plusieurs lectures que je tombe sur des personnages féminins forts et pleins de détermination. Ça fait du bien! Je tolère de moins en moins les vierges effarouchées. Je préfère celles qui se battent et font des choix qu'elles assument. Kenzie en fait partie. Elle a un code d'honneur, qu'elle respecte, mais quand elle l'estime irréaliste ou injuste, elle est prête à le transgresser et assumer les conséquences.


Hayden Hayes a une gueule d'ange mais c'est un sacré bad boy. Il est téméraire, affrontant tous les dangers pour atteindre ses objectifs. Il n'hésite pas à montrer ce qu'il ressent pour Kenzie. Il la pousse dans ses retranchements sur la piste mais aussi dans son coeur. Bien que Kenzie détienne la parole, l'auteure a réussi a nous faire ressentir les émotions de Hayden et c'est une jolie prouesse.


J'ai plusieurs fois pensé à Roméo et Juliette au cours de ma lecture. Ils ne peuvent nier leur attirance mais reconnaissent que leur relation est impossible. Alors quels risques seront-ils prêts à prendre pour assouvir leur passion? La famille doit-elle toujours dicter notre conduite quand notre coeur nous hurle de faire le contraire?

J'ai beaucoup apprécié ce roman, premier que je lis de S.C. Stephens (honte à moi, je sais). L'écriture est vraiment fluide et on n'a aucun mal à se mettre dans la peau de Kenzie, à s'imaginer sur le circuit à plus de 200km/h, à rechercher la reconnaissance de son père, à se retrouver plaquée au mur par Hayden en combinaison de cuir....ça devient chaud!


L'histoire file à toute allure. Il y a très peu de temps morts. Entre l'intrigue principale et les autres rebondissements imaginés par l'auteure, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer.


Il y a une suite, autant vous le dire, mais j'ai bien aimé la manière dont S.C. Stephens clôt ce tome: elle nous assure le dénouement tout en nous annonçant la couleur pour la suite. J'aime ces fins-là, où on reste pas scotché sur la ligne de départ alors que le feu est passé au vert


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

WILDER

FURIOUS RUSH

BAD & PERFECT

AMES CAPTIVES

MAX + BECCA