Calendar Girl #Mai - Audrey Carlan

 

Je tiens à remercier les Editions Hugo Roman pour ce service presse et leur confiance.

Mon Avis

En Mai, fais ce qu’il te plaît !!


Un dicton totalement en adéquation avec ce que Mia va vivre durant ce mois.


Après un bref passage chez elle, direction Hawaï pour rencontrer Angel d’Amico, un photographe dont l’objectif est de présenter la femme à l’état brut (ronde ou filiforme) autour d’une collection de maillots de bain et notre héroïne en sera la vedette.

 

Mia croisera le chemin de Taï Niko, un mannequin qui sera également son partenaire lors du shooting. Il lui révèlera l’histoire de son peuple, et lui fera découvrir l’île sous toutes ses coutures...

Nous débarquons dans un cadre totalement paradisiaque, Audrey Carlan nous surprend à chaque fois avec ces destinations et c’est ce que j’aime dans cette série.


Ici nous faisons brièvement la connaissance d’Angel d’Amico, ce qui m’a beaucoup surprise. En effet à peine quelques mots sont échangés avec ce dernier, le client de ce mois n'est clairement pas un élément important dans cette histoire. Audrey a décidé de ne jamais utilisé les mêmes codes pour chaque mois et je dois dire que c’est tant mieux.


Mia n’avait pas vraiment pris de temps pour elle durant les mois de mars et avril, mais je vous rassure tout de suite elle vient de rattraper haut la main ce retard. L’histoire pourrait être qualifiée de « légère ». Il n’y pas de prise de tête, ni d’objectifs précis à réaliser, juste à se laisser vivre et assouvir ses désirs.


Le récit est très désinhibé, Mia n’y va pas par quatre chemins pour exprimer ses fantasmes au risque de choquer. Les paroles sont trash et j’ai beaucoup de mal avec ce genre de langage dans les romances, ou alors tout dépend du contexte. J’ai trouvé qu’il y avait un énorme décalage entre les conversations anodines et la spiritualité de Taï par rapport aux mots fleuris qu’il employait dès que la température grimpait.


Ce tome n’a pas réussi à me convaincre même si je pense que l’objectif était de trouver un peu de légèreté en comparaison des mois compliqués que Mia venait de traverser.


Je mise tout sur Juin et la découverte de Washington, j’espère qu’il tiendra toutes ses promesses !


Écrire commentaire

Commentaires : 0