Sous la lumière - Abbi GLINES

L'avis de Galie

 

J'ai adoré Dans un silence. C'était un livre très touchant. Alors forcément, j'avais hâte de retourner à Lawton pour découvrir ce qui pouvait lier Gunner et Brady.
Ces deux adolescents en Terminale font partie de l'équipe de football américain du lycée, ainsi que West, notre personnage principal du tome 1. Tous deux deux ont une horde de filles à leurs pieds. Brady est avec Vit depuis un moment mais sans grande conviction. Gunner lui enchaîne les conquêtes avec des filles légères. Puis, le bruit court qu'une nouvelle est arrivée au bahut...nouvelle? Pas tant que ça. Il s'agit de Willa Ames, cette jeune fille partie il y a 6 ans vivre chez sa mère dans l'Arkansas. Jeune fille et meilleure amie de Gunner et Brady depuis l'enfance...jeune fille devenue une magnifique jeune femme. Mais il n'y a pas que son apparence qui a changé. Il n'y a plus cette joie de vivre dans son regard. Elle semble éteinte...qu'a-t-il pu bien se passer en 6 ans pour quelle soit si triste et effacée? Entre sentiments et amitié renaissante, Gunner et Brady feront tout pour découvrir si la Willa qu'ils connaissaient est toujours là où si la vie l'a à jamais brisée.
Après avoir accroché au tome 1 des la première page, j'ai essayé de retrouver cette même fougue dans Sous la lumière. En vain...jai trouvé la mise en place longue et le triangle amoureux trop hésitant. Les pages ont défilé et je ne voyais toujours pas où Abbi Glines voulait nous emmener.
Et puis, une page de plus et l'histoire a commencé à évoluer, les langues se délier, les secrets se dévoiler et on plonge dans un lac sans fond dans la noirceur que vivent deux de nos personnages. C'en était même douloureux de lire autant de souffrances face à des relations qui devraient par essence n'être qu'affection et amour. Tout s'enchaîne ensuite à vive allure et je n'ai relevé la tête qu'à la dernière page.
Je ne peux pas comparer les deux romans. Ils n'ont rien en commun si ce n'est que le destin a réuni ces adolescents par leur situation familiale dramatique. En prenant du recul, je ne regrette pas cette phase latente du roman où on reste dans le flou. Quand on a de si lourds secrets, on fait tout pour ne rien dévoiler, on cherche à faire bonne figure pour se protéger. Puis, on finit par avouer, se libérer et enfin vivre. On veut rattraper le temps perdu. Alors on fonce.
Abbi Glines est vraiment une auteure que j'adore par sa faculté à nous faire ressentir beaucoup d'émotions par ses mots.

Écrire commentaire

Commentaires : 0