Up in the air - T.1 : In flight / R.K LILLEY

Résumé de l’auteur :

Lorsque Bianca, la jolie hôtesse de l'air de vingt-trois ans, croise le regard du milliardaire James Cavendish, elle perd son sang-froid. L'imperturbable Bianca ne parvient pas à détourner son regard des yeux bleu turquoise dominateurs de son passager. Elle est magnétiquement attirée par lui comme jamais jusque-là James le sent et va lui faire accepter qu'elle vienne le retrouver chez lui après leur atterrissage. Le désir de Bianca pour cet homme est si fort qu'elle va accepter de se laisser dominer par cet homme, et elle va découvrir une part d'elle-même. Mais quel traumatisme la conduit à dépasser ses limites ? Et Stephan, l'ami homosexuel de Bianca, saura-t-il la protéger ?

 

Mon avis :

Cela faisait un certain temps que je n’avais pas lu de roman impliquant un milliardaire et une jeune femme innocente. Comme un besoin parfois de changer de registre pour éviter la lassitude littéraire.

 

Lorsque cette trilogie, UP IN THE AIR de R.K LILLEY, a été annoncée, j’ai tout de suite accroché sur les couvertures colorées. Et le résumé du Tome 1 a fini de me convaincre de retrouver l’univers des milliardaires et du BDSM.

 

Me voilà donc embarquant pour un voyage, en 1ère classe s’il vous plaît, à bord d’un 757 à destination de New-York, avec Bianca, jeune hôtesse de l’air de 23 ans et son ami de toujours, et homosexuel, Stephan. En dehors de son métier prenant au rythme intensif, elle peint pour son plaisir personnel et celui de son ami protecteur.

 

Sur ce vol, se trouve un habitué de la ligne, James CAVENDISH, milliardaire à la tête d’un empire hôtelier et d’autres activités annexes. Beauté au physique qu’on croirait irréel (des yeux turquoise, je n’en ai jamais vu malheureusement), on comprend très vite ses goûts particuliers notamment pour le BDSM.

 

L’histoire démarre très vite – un peu trop à mon goût - ; ne laissant aucune place au doute sur les intentions de notre personnage masculin. Autant dire qu’il est évident que Bianca et James ont des expériences de la vie totalement différentes. On découvre qu’elle est vierge et que lui n’enchaîne que les relations éphémères et ne cherche surtout pas de relation sérieuse et durable.

 

Leur rencontre débouche rapidement sur des scènes sans équivoque possible de BDSM ; James l’assume parfaitement en ne cachant pas ses goûts à Bianca. On ne peut nier que c’est un homme à deux faces : dans les scènes torrides, il est le dominant dans toute sa splendeur dont le personnage au langage grossier est vraiment poussé à l’extrême ; et dans ses moments de peur, il est l’homme d’une douceur incroyable, doutant parfois, maladroit involontairement dans sa volonté de bien faire ou d'aider Bianca à avancer comme ça lui semble logique, à  lui. Son personnage est quelque peu déstabilisant – attachant malgré tout - mais compte tenu du thème abordé, c’est tout à fait logique et compréhensible. Mais attention : pour les amatrices de BDSM, il n’y a pas tant de scènes, s'y rapportant, que ça.

« Tu es un ange exquis, Bianca. Je n’ai jamais rien touché d’aussi délicat de ma vie ».

 

Bianca, la jeune vierge au passé difficile, va se trouver projeter dans un monde qui lui est totalement inconnu. Elle est persuadée que dans ce monde, les relations sont éphémères – et qu’elle n’échappera pas à cette règle - mais sans savoir pourquoi, elle est attirée par James et va se laisser prendre dans ses filets sans arriver à lutter comme la raison l’y pousserait.

"Lorsqu’il me touchait, je perdais tout contrôle, et il le prenait, et c’était agréable de me laisser aller. En fait c’était plus qu’agréable. La sensation était si parfaite que je ne savais même pas comment y résister."

 

Quel avenir peut envisager Bianca dans un monde, aussi fermé, qui n’est pas le sien ?

Pourrait-t’elle reprendre sereinement le cours de sa vie si tout venait à s’arrêter ?

 

Je me suis toute de suite plongée dans cette histoire. Même si elle a démarré un peu vite à mon goût, les chapitres se sont succédés assez facilement et rapidement - avec plus ou moins d’enthousiasme par moment dans la première partie, soyons honnêtes -. J’entends par là, les scènes de sexe notamment. C’est sûr, un des thèmes abordés est le BDSM mais j’ai trouvé que ça allait trop vite à ce niveau-là, notamment pour Bianca qui est vierge et donc, sans expérience aucune, sexuellement parlant. Elle se trouve plongée là-dedans sans aucun romantisme. Et ces scènes-là étaient vraiment longues à mon sens. A un moment, je me suis dit : « il n’y a pas d’histoire autre que ces rapports qu’ils échangent ».

 

Puis, comme si l’auteure avait tout bien calculé pour nous narguer – il y a sûrement un peu de ça -, on comprend que ce n’est qu’une partie de l’histoire qui nous a été dévoilée. Et que finalement, nos deux personnages principaux, si différents en apparence, cachent chacun une histoire passée – plus ou moins douloureuse – et des blessures. Et là, on découvre l’importance du personnage si attachant de Stephan, l’ami de Bianca ; personnage très touchant que j’aime vraiment beaucoup.

«C’était un orphelin comme moi et il avait eu une vie difficile. Pas sans abri, mais plus seul peut-être. Il n’avait pas eu la chance que j’avais eue de trouver un Stephan »

 

Il faut être réaliste. Les personnages de ce type de roman (féminins comme masculins) semblent tous formatés sur le même schéma – je n’ai pas assez de référence pour en faire une généralité mais c’est un détail qui m’a tout de même frappé -. Mais c’est un schéma qui fonctionne assez bien ; surtout lorsqu’il y a bien une histoire qui émerge et qui nous rend totalement addicte. Et qu’on en redemande en attendant avec impatience la suite.

 

Alors attention : il ne s’agit pas d’une série – ce que je pensais au départ - avec des personnages différents mais c’est bel et bien une trilogie. Je vous laisse deviner dans quel état je me trouve maintenant que j’ai finis le 1er tome et qu’il me faut attendre Octobre et Novembre pour avoir la suite.

 

Même si, pour l’instant, je ne peux pas dire que ce roman est un coup de cœur, je peux vous donner  un sage conseil : attendez que les 3 tomes soient disponibles – 13 octobre & 10 novembre - afin d’éviter la frustration dans laquelle vous mettra la fin de ce 1er tome.

Norma

Écrire commentaire

Commentaires : 0