Meilleurs ennemis / Sally THORNE

Résumé de l’auteur :

 Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?

 

Mon avis :

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer par donner mon ressenti que je réserve habituellement pour la fin : ce roman est un énormmmmmmme coup de cœur !!!!

 

J’ai passé un moment extraordinaire de réelle détente, de rire et d’émotion vraie avec les deux personnages de l’auteur Sally THORNE que je ne connaissais pas et dont j’ai découvert le roman vraiment par hasard. Je suis vraiment heureuse que le hasard m’ait mis sur son chemin.

 

Lorsque deux maisons d’éditions – Gamin Publishing et Bexley Books - fusionnent pour n’en faire qu’une seule, pour des raisons économiques et que les employés sont obligés de collaborer, on s’attend forcément à un mélange détonant. Et c’est sans compter sur Joshua et Lucinda qui au plus haut de l’échelle, doivent partager le même bureau pour gérer les tâches de leur direction respective. C’est après quelques mois de cohabitation, qu’on imagine facilement épique, qu’on fait leur connaissance.

 

« Je suis manifestement une victime des failles du système du paradis et de l’enfer puisque je me retrouve bloquée au purgatoire. En maternelle. Dans un asile de fous »

 

Elle Lucinda dite Lucy, 1m50, de décontraction, qui ne sait pas dire non et que tout le monde aime pour sa gentillesse (trop  parfois). Lui, Joshua, 1m90 au moins, de froideur et de rigidité mais d’une beauté rare, qui n’aime pas les gens gentils et qui est redouté voire craint, dans son travail. Ces deux-là n’auraient jamais dû travailler ensemble car diamétralement opposés.

 

« Il cherche probablement à voir ce que t’as sous le capot. Ou alors, il se demande avec quel type de carburant tu fonctionnes »

 

La haine qu’ils éprouvent l’un pour l’autre rythme leurs journées par de petits jeux qu’ils ont mis en place : le jeu du miroir, le jeu des regards et bien d’autres.

 

« Laisser mon ordinateur en accès libre avec Joshua dans les parages ? Pas question ! Autant lui confier directement les codes de la bombe atomique »

 

Lorsqu’ils vont être mis en compétition par leur hiérarchie pour le poste à pourvoir dont chacun rêve, l’un et l’autre n’auront de cesse de vouloir remporter la partie. Mais à ce jeu-là, la donne va changer ; les règles ne seront plus les mêmes.

 

Ce roman est une vraie bouffée d’air frais. Dès les premières pages, j’ai accroché au style d’écriture léger et plein d’humour qui est utilisé par l’auteur pour nous faire partager ce quotidien narré du point de vue de Lucy. Elle n’est pas tendre avec son collègue et lui, lui rend bien. C’est une éternelle compétition entre eux deux.

 

« C’est simple, entre nous deux, tout tourne toujours autour de la victoire ou de l’échec…. »

 

Mais quelle sera la finalité réelle de cette compétition ?

Et ne doit-il y avoir qu'un seul gagnant ?

 

Le personnage de Lucy assez cocasse, nous communique une certaine bonne humeur par sa façon de penser – surtout lorsqu’il lui arrive de penser à voix haute -, sa façon d’agir, sa façon d’être tout court. On connaît pas mal de choses d’elle.

 

Contrairement au personnage de Joshua qui est d’une discrétion et d’une froideur frustrante. On ne sait rien de lui ; on le découvre tout au long du roman par petites touches que l’auteure accepte de nous dévoiler. D’un sentiment d’agacement, envers lui, pendant une bonne partie du roman, il en est sorti mon personnage préféré une fois ma lecture terminée. L’émotion qu’il m’a donnée est difficilement explicable.

 

Cette histoire qu’on pourrait penser « gentillette » est finalement un beau concentré sexy, de plein de situations, de petits détails qui m’ont fait passer par toutes les émotions que j’aime. Il n’y a aucune longueur, aucun ajout inutile et elle se déroule parfaitement avec des évènements, qui s’enchaînent parfaitement pour aboutir à un épilogue comme je les aime : totalement différent que celui que j’avais déjà imaginé.

 

Je n’ai qu’un seul regret : que ce roman n’ait pas alterné le point de vue de Lucy et  de Josh. Du moins, pour certains passages assez émouvants et forts. Une émotion encore plus forte s’en serait certainement dégagée ; du moins, pour ma part.

 

Très belle découverte et donc, une nouvelle fois, énorme coup de cœur que cette histoire qui a touché mon petit cœur d’incorrigible romantique.

Écrire commentaire

Commentaires : 0