THE DEAL - Elle KENNEDY

Résumé de l’auteur :

Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.

 

Mais quand il s'agit d'hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l'équipe de hockey de l'université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l'équipe. Ils vont passer un drôle d'accord.

 

Elle lui donne des cours et il l'aide à séduire le quaterback de l'équipe de football.

 

Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

 

  Mon avis :

Ce roman, premier dans la série OFF CAMPUS d’Elle KENNEDY, faisait partie de ceux que j’attendais avec beaucoup d’impatience en ce début d’été riche en sorties littéraires New Adult : une belle couverture, simple mais combien alléchante et un résumé qui n’en disait pas trop pour m’attirer encore plus. Moins j’en sais dessus et plus j’ai envie de découvrir une histoire.

 

Me voilà faisant un bond en arrière de quelques années pour redevenir étudiante (bon, une trentaine d’années à peu près, quand même !) et en partance pour les Etats-Unis au sein d’une université regorgeant de beaux spécimens masculins en tous genres (des footballeurs, des hockeyeurs, des musiciens….). Un endroit où j’avais de grandes chances de trouver mon bonheur. Et quel bonheur ! Mais détrompez-vous, pas du tout pour ce que vous croyez.

 

J’ai trouvé là, une histoire qui à la base pourrait laisser penser : bon, encore des étudiants, encore un jeu du chat et de la souris, encore une sensation de déjà lu ; une histoire simplette en somme. Eh ben, pas du tout !

 

On découvre Hannah, étudiante brillante en 3ème année de licence de musique avec un passé d’adolescente meurtrie, qui s’est partiellement reconstruite mais qui a peu de relations masculines. Elle vit pour la musique et rêve de Justin, beau quaterback qu’elle ne connait pas du tout et qui, lui, ne la voit pas. Mais en qui elle voit celui qui pourrait l’aider à sa reconstruction totale. Mais comment faire pour l’approcher ?

 

C’est là qu’intervient un autre étudiant, Garrett, en 3ème année de licence d’histoire. Capitaine de l’équipe de hockey, très sûr de lui et de son charme mais en difficulté à cause d’un échec à un examen qui pourrait lui faire perdre sa place au sein de son équipe. Il ne vit que pour son sport avec pour objectif de mener son équipe au championnat national et dans sa vie, il n’y a pas de place pour une histoire d’amour sérieuse. Il est prêt à tout pour conserver sa place et lorsqu’il découvre qu’Hannah a réussi à cet examen qui l’a mis, lui, en échec et donc dans une situation délicate, il n’aura de cesse de la harceler pour qu’elle l’aide en lui donnant des cours de soutien.

 

Mais la tâche va s’avérer quelque peu compliquée pour lui et il n’aura d’autre choix, pour parvenir à ses fins, que de proposer un deal qu’Hannah ne pourra pas refuser.

 

Quelles seront les limites et les conséquences d’un tel deal lorsque celui-ci prendra fin ?

 

Et même avec la meilleure volonté, ne prend-on pas le risque de voir ses plans un tout petit peu chamboulés ?

 

Ce roman est une très jolie découverte. Les personnages sont jeunes (à peine 20 ans, forcément vu le contexte) et l’histoire est donc écrite avec une certaine fluidité qui nous amène au bout du livre sans s’en rendre compte. Et pourtant, au fil de la lecture, on s’aperçoit qu’il ne s’agit pas d’un simple deal ; l’histoire va bien au-delà de ça.

 

J’ai pu découvrir ces deux personnages qui font preuve de ténacité quant à leur position de départ, face à l’autre. Lui est agaçant et chamailleur parfois ; elle est sarcastique souvent. L’alchimie des deux donne, finalement, une complicité qui m’a fait passer un très, très bon moment en leur compagnie.

 

Mais aussi, ces personnages secondaires, importants pour cette histoire ; ceux qu’on aime un peu, ceux qu’on aime beaucoup et ceux qu’on déteste vraiment (et là, j’étais servie ; il y en avait plusieurs). Sans eux, toute histoire serait un peu plate et fade.

 

THE DEAL, c’est une vraie histoire : pas simplement une succession de mots destinés à remplir des pages. Histoire simple certes, mais belle et émouvante dans certains passages.

 

Et même s’il n’y a pas d’intrigue à proprement parler (de celle qui nous tient en haleine d’un bout à l’autre), même si je n’ai pas pleuré ou ressenti ces traditionnels petits papillons dans le ventre, je n’ai pas été déçue de mon choix et j’ai pu qu’adhérer à cette romance dans laquelle se succèdent tout un tas de petits détails qui m’ont amené à m’attacher à ces personnages et à leurs histoires respectives. Ces histoires qui s’assemblent pour n’en faire qu’une seule, touchante et assez addictive lorsqu’on est prise dedans. Et qui aboutit à un épilogue à la hauteur de mes attentes.

 

J’attends avec impatience la sortie des deux autres tomes : THE MISTAKE – à paraître le 01/09/2016 -, consacré à Logan (le meilleur ami et coéquipier de Garrett) et THE SCORE, consacré à Dean.

 

Quand bien même ce roman n’est pas un coup de cœur, quand bien même je n’ai pas coché 70 marque-pages de belles citations, voilà donc où j’ai trouvé mon bonheur, aussi petit soit-il, cette fois encore.

Norma

Écrire commentaire

Commentaires : 0