REBORN - T.1 : Disaster / Rachel VAN DYKEN

Résumé de l’auteur :

 

Et si chacun de nous pouvait renaître de ses cendres ? "Je veux ton cœur. Je le veux tout entier, même les débris, les pièces qui ne s’assemblent plus. Je veux tout. Tout de toi. J’ai besoin de tout."

 

 

Depuis qu’elle a perdu ses parents dans des circonstances tragiques, Kiersten est inconsolable. Lors de sa première année d’études à l’université de Washington, elle rencontre l’irrésistible West, mascotte de l’équipe de football de la fac, qui lui redonne goût à la vie. Elle ferait mieux de ne pas tomber amoureuse de lui : l’étudiant le plus séduisant du campus est victime de son succès et mène une vie pour le moins dissolue. Pourtant, il ne rêve que de Kiersten. Mais West ne peut laisser libre cours ni à son désir ni à ses sentiments : son cœur n’est plus à prendre, il ne sait même pas combien de temps il continuera de battre.

 

 

Mon avis par Norma:

 

Alors parlons peu, parlons bien. Lorsque j’ai découvert ce livre, ce qui m’a interpellé en premier, c’est le titre principal REBORN. Ce qui, après lecture du résumé, me laissait supposer une histoire forte et poignante. Mais aussi une simple phrase : « roman d’un genre nouveau ».

 

 

Après lecture d’un court prologue qui m’a laissé perplexe et un peu décontenancée, je suis partie pour Washington, à la rencontre de Kiersten ROWE et Weston MICHELS ; et bien sûr tous les autres personnages qui les entourent notamment Lisa, l’amie et coloc de Kiersten et Gabe, le cousin un peu déjanté de Lisa que j’ai vraiment adoré.

 

 

« Je prendrais ta place. Je veux que tu le saches.

 

Si Dieu m’annonçait que c’était mon châtiment pour la vie de merde que j’ai menée, je prendrais ta place. Putain, je lui ai demandé, je l’ai supplié hier soir, et tu sais quoi ? Que dalle ».

 

 

D’entrée, on découvre que le personnage de Kiersten, jeune étudiante rousse, en 1ère année à l’Université de Washington, est fragile et innocent. Un passé, que l’auteure se garde bien de nous dévoiler trop vite, l’oblige à vivre à l’écart des autres et sous médicaments pour supporter sa vie.

 

 

Lorsque qu’elle tombe sur les « tablettes de chocolat » de Weston, elle ne s’attend pas à l’avenir que lui réserve cette rencontre.

 

 

Lui, le Quaterback en titre aux yeux bleus et au sourire irrésistible est immédiatement attiré par elle et par la fragilité qu’apparemment lui seul peut voir. Elle n’est comme aucune autre, il en est certain. Mais lui n’est comme aucun autre non plus. Il veut être toutes ses premières fois – à l’exception d’une – mais il ne veut pas qu’elle l’aime d’amour, il veut être son ami : l’AMI.

 

 

«  Je veux plus. Avec toi, je pense que j’en voudrais toujours plus.

 

Mais……  je me contenterai d’être ton ami»

 

 

Dès lors, il n’aura de cesse de la pousser dans ses retranchements pour la faire sortir de sa coquille et pour lui permettre de vivre ses rêves. Tous les moyens seront bons, au détriment de son propre bonheur qui lui semble, à présent, inutile d’alimenter. Il ne lui cachera pas ses motivations mais lui cachera le réel pourquoi de sa démarche – ou bien s’exprimera à demi-mots qu’elle prendra pour un rejet de toute relation amoureuse possible -. Seul, son bonheur à elle compte et la sauver deviendra sa bataille.

 

 

Mais est-ce que le bonheur de l’un s’arrêtera vraiment là où celui de l’autre commence ?

 

Et quelle sera la finalité de cette bataille ?

 

 

Cette histoire est justement une histoire de batailles – dire lesquelles serait spoiler, donc je n’en ferais rien -.

 

 

L’auteure a su magnifiquement assembler les mots et les évènements pour en faire une histoire de toute beauté. Et je comprends, à présent, pourquoi il était annoncé comme d’un genre nouveau.

 

 

N’essayez pas de deviner l’histoire ; vivez-la tout simplement !!!!

 

 

Je n’ai jamais lu une histoire comme celle-là ; et pourtant, j’en ai eu de vrais coups de cœur. Mais là, j’ai atteint un sommet jamais égalé, pour ma part.

 

 

On voit l’évolution de la chrysalide qui se transforme en papillon ; tout ça à grande dose d’amour et d’attentions magnifiques.

 

 

Mais le papillon s’envolera-t-il pour reprendre sa liberté ou donnera-t-il, à son tour, l’amour qu’il faudra pour guérir bien des maux ?

 

 

Dans ce roman, tous les éléments sont réunis pour nous chambouler, nous malmener émotionnellement mais également pour nous faire voir la vie et certains de ses domaines sous un autre angle.

 

 

C’est une bouffée d’oxygène qui nous permet de croire en des expressions comme : « l’espoir fait vivre » ou « l’union fait la force ». Mais à aucun moment, on ne tombe dans le malaise que le sujet traité pourrait nous laisser supposer.

 

 

OUI, il y a des moments de tristesse où de vraies larmes coulent tellement la force des mots est grande mais il y a aussi des moments de rire, des moments magiques et magnifiques entre nos deux personnages et surtout, il y a tout cet amour qui fuse de toutes parts et qui  nous enveloppe aussi, nous lectrices et lecteurs, et qui nous fait un bien fou.

 

 

Et NON, il n’y a pas un soupçon de sexe ; ce qui fait du bien aussi parfois. Juste une histoire vraie et pure.

 

 

Ce livre nous fait découvrir des valeurs que nous aurions peut-être tendance à perdre de vue – l’amour pur, l’amitié sans faille, et bien que je ne fasse jamais référence à mon propre vécu je peux dire que j’aurais sincèrement aimé, un jour, être entourée de telles valeurs.

 

 

Plus qu’un coup de cœur, c’est un vrai tsunami littéraire pour moi. Et j’attends avec une très grande impatience, le tome 2 – TOXIC qui paraîtra le 21 octobre et qui concernera Gabe.

 

 

Même si pour vous un bon livre New Adult se résume à du sexe, une intrigue et du romantisme à tout va, laissez une chance à ce premier tome de la série REBORN. Ne passez pas à côté de lui car plus qu’un beau roman, c’est une belle leçon de vie.

 

 

Et gardez bien à l’esprit qu’il y toujours, quelque part, quelqu’un qui veille sur vous.

 

 

Rachel VAN DYKEN, mes mots ne seront jamais assez forts pour refléter ce que vous venez de me faire vivre. Je ne peux que vous dire : MERCI !

 

Mon avis par Galie :

 

J'attendais ce livre avec impatience. J'ai accroché dès le début de l'histoire.

 

 L'auteure a vraiment une plume magnifique et j'ai relevé de nombreuses citations toutes plus touchantes les unes que les autres.

 

 J'ai beaucoup aimé la relation entre les deux personnages principaux, Weston et Kiersten. Comment donner de l'oxygène à quelqu'un alors qu'on étouffe soi-même.

 

 J'ai aimé la force mentale de Weston. C'est un personnage sincère et entier. Peu m'ont touché comme lui l'a fait.

 

 Ce livre aurait pu être un coup de cœur mais j'ai, malheureusement, un peu décroché sur la fin. Je m'attendais à ce que l'auteur me prenne en otage et avoir une chute digne de ce nom. Hélas, j'ai trouvé les dernières pages trop lisses.

 

 Malgré tout, cela reste une très belle lecture et je lirai, avec tout autant d'intérêt, le tome 2, TOXIC, car j'ai beaucoup aimé le côté protecteur de Gabe malgré ses airs de dragueur invétéré.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0