WALLBANGER - Alice CLAYTON

résumé de l'auteur

 

Caroline Reynolds vient d’emménager dans un superbe appartement à San Francisco, mais sa première nuit est perturbée… par les exploits nocturnes de son voisin ! La promiscuité est d’autant plus frustrante que la jeune femme n’a pas eu d’aventure depuis près de six mois. D’ailleurs, par vengeance, Caroline surnomme le don juan d’à côté le Cogneur de mur. Un jour, excédée, c’est à sa porte qu’elle finit par cogner… pour découvrir en Simon un homme particulièrement séduisant. Peu de temps après, alors qu’ils se croisent à une fête, Caroline accepte d’accorder une trêve pour apprendre à mieux le connaître. Si, petit à petit, ils deviennent amis, seront-ils amants pour autant ?

 

 

mon avis

 

Caroline, notre héroïne, jeune femme dynamique designer d’intérieur, emménage dans un superbe appartement loué par sa patronne. Malheureusement elle déchante vite, lorsque les exploits nocturne de son voisin l’empêche de dormir. Elle décidera alors de le surnommer « wallbanger », le cogneur de mur et donnera également de délicieux surnoms à ses nombreuses partenaires.

 

 

Qu’est-ce que j’ai pu rire !!!

 

 

J’ai attendu avec impatience ce livre (avec sa couverture soft mais sexy et son résumé alléchant !) et je me suis jeté dessus dès sa sortie.

 

 

Mon avis est mitigé….

 

 

Dès le début nous sommes pris dans l’histoire fraîche et dynamique, avec une rencontre explosive entre Caroline et Simon. Dès lors se met en place une joute verbale avec, pour une fois, une certaine égalité entre nos deux héros. Hé oui nous avons ici une jeune femme qui a du caractère, sans pour autant être lourde ou vulgaire, et qui assume ! Elle n’hésite pas à tenir tête à son horripilant voisin, même s’il lui fait un certain effet et qu’il s’insinue dans ses fantasmes.

 

Bien évidemment Simon est le type même du mâle : grand, musclé, un regard de braise et si l’ on en crois les gloussements de ses conquêtes : un dieu du sexe !

 

Bref les 1eres pages nous mettent l’eau à la bouche entre deux fous rire 😂

 

 

Pourtant arrivé à la moitié du livre c’est un peu la douche froide. Je m’attendais à des rebondissements, de la jalousie, du flirt chaud bouillant, et des scènes torrides à faire trembler les murs….. Pourtant les héros se calment, deviennent tout mignons et on tombe dans une douce romance presque rose bonbon.

 

 

Caroline et Simon étaient épicés au début pour finir sucrés, dommage….

 

 

De plus j’avoue que les discussions et métaphores autour de Monsieur O qui m’ont tout d’abord amusé, ont fini par me lasser .

 

 

J’ai beaucoup apprécié l’histoire d’amour en parallèle des personnages secondaires, qui, non seulement a aidé à réunir nos 2 tourtereaux mais qui est également assez cocasse !

 

 

Le gros plus de ce roman : son écriture fluide et sa facilité à être lu.

 

Une mention spéciale à Clive le chat, mon héros !

cara

Écrire commentaire

Commentaires : 0