INVINCIBLE ~ AMY REED

Résumé :

 

Tout le monde prévoit de mourir. Mais qui prévoit de SURVIVRE ?

Je ne vous apprends rien : l’hôpital, ça craint. Surtout quand on pense qu’on va mourir et qu’on voit les autres qui ont toute la vie devant eux.
Alors vous allez me trouver sacrément ingrate si je vous dis que finalement, la maladie ne m’a pas eue, que je suis bien vivante, et que pourtant je suis sonnée. À terre. Agressive. En colère.
Parce que je n’avais pas prévu ça. VIVRE.
Parce que tout le monde attend de moi que je sois heureuse.
Ce que je suis ? Une fille qui cherche sa route. Et le seul qui me prend telle que je suis, c’est Marcus…

Le 1er volet de l’histoire d’Evie.
Le parcours cash et poignant d’une adolescente en quête de bonheur.

 

 

 

Mon avis :

 

Ne vous fiez pas au quatrième de couverture. Ce livre n’est pas une histoire d’amour. C’est un récit poignant sur la vie, la mort, où l’auteure Amy Reed emmène ses lecteurs dans l’univers de la maladie sans leur avoir demandé leur avis.

 

Evie est une adolescente qui ne passe pas ses weekend avec ses amis, qui ne va pas au ciné avec son petit ami Will….Evie passe sa vie à l’hôpital pédiatrique. Pas le choix quand on a un cancer et qu’on vient d’apprendre qu’on était un cas désespéré. Seule solution: tout arrêter et faire son deuil en attendant l’heure fatidique, arrêter d’être forte pour sa famille et ses proches, leur dire au revoir pendant qu’elle en est encore capable.


Evie était prête…sauf que voilà, la vie est aussi imprévisible que la mort. Le Dr Jacobs lui-même le dit: le cancer est miraculeusement parti.


Evie va vivre…mais peut être qu’Evie est déjà morte. Du moins la Evie que tout le monde connaît,  la Evie d’avant la maladie, la Evie cancéreuse. Il ne reste plus que la Evie qui ne trouve plus sa place dans cette ancienne vie, qui trouve futile les ragots du lycée, qui ne supporte plus la pitié de son entourage et le fait que personne ne comprenne que le cancer a emporté sa joie de vivre avec lui en quittant son organisme.

Ce livre est dans ma PAL depuis des semaines. Je me suis enfin lancée.  J’avais un peu d’appréhension à l’idée de trouver une sorte de remake de Nos étoiles contraires. Et bien ce sont deux histoires diamétralement opposées!


Amy Reed a une facilité déconcertante pour vous faire vivre toutes les émotions que traversent son héroïne. Je me suis déjà transposée dans la vie des personnages de mes lectures mais je ne me souviens pas avoir atteint un tel degré d’immersion. Je ne m’imaginais pas une seconde la maladie et l’après-maladie ainsi. Je me suis vraiment sentie de l’autre côté de la barrière. J’ai souffert avec Evie de son sentiment de culpabilité, de l’incompréhension de ses proches, de son mal être qui la tue à petits feux, des mauvais choix qu’elle a conscience de faire mais dont elle a besoin pour se sentir vivante.
L’arrivée de Marcus dans sa vie va lui redonner envie d’exister sans être cataloguée comme l’ex-cancéreuse. Mais on peut pas fuir indéfiniment et il faut un jour ou l’autre aller de l’avant.
Ce livre m’a bouleversé et pour une fois je suis contente que la suite ne soit pas encore parue en France. J’ai besoin de digérer cette histoire, même si j’avoue que la manière dont se finit ce tome 1 ne s’appelle même plus de la torture…L’auteure a carrément laissé sa phrase en suspens!

Écrire commentaire

Commentaires : 1